Abdominoplastie : ce que vous devez savoir

Tout le monde rêve d’avoir un ventre plat, une silhouette fine sans excès de graisse. Pour cela, généralement, les personnes ont recours à l’abdominoplastie qui est une chirurgie qui vise à affiner la silhouette en se débarrassant de la graisse et la peau excédentaire. En plus, elle est à visée esthétique ou fonctionnelle.

abdominoplastie

L’abdominoplastie : quels sont les avis ?

L’abdominoplastie agit sur 3 composants du corps, à savoir :

  • la graisse ;
  • le muscle ;
  • la peau.

L’abdominoplastie, autrement dit liposuccion est une chirurgie qui est indiquée pour les personnes qui ont des lésions de la peau, une cicatrice, une peau distendue, des muscles relâchés, une motivation esthétique pour se débarrasser de l’aspect disgracieux, une hernie ombilicale, une abdominoplastie après une grossesse et généralement, ce sont des hommes et des femmes de plus de 40 ans.

Que faire avant et après une abdominoplastie ?

Comme toute autre intervention chirurgicale, il y a des choses à faire et à ne pas faire. Voici une petite liste faite par nos soins :

  • il ne faut arrêter de boire et de manger minimum 6 heures avant le début de l’intervention ;
  • il est conseillé d’arrêter le tabac 1 mois avant et encore 1 mois après l’intervention : pour une bonne cicatrisation ;
  • il est possible d’avoir des rapports sexuels uniquement après 15 jours de l’intervention : car ça provoque une tension qui peut altérer le processus de guérison ;
  • en ce qui concerne le sport : après une abdominoplastie, il est déconseillé d’en pratiquer durant les 3 premiers mois suivant l’intervention ;
  • il est possible de planifier une grossesse 6 mois à 1 année après une abdominoplastie ;
  • pour prendre un poids du sol : il ne faut pas se pencher, mais plier ses genoux en gardant le ventre plat ;
  • il faut privilégier les aliments légers pour le lendemain ;
  • il ne faut surtout pas exposer la cicatrise au soleil : vous risquez une pigmentation irréversible de la plaie, et cela, pendant les 6 mois qui suivent l’opération ;
  • un vêtement compressif sera prescrit par votre médecin pour le porter pendant un mois au minimum : il y aura un gonflement de la peau du a l’œdème, ce vêtement va servir à la réduction du phénomène inflammatoire et faciliter sa résorption.

Combien coûte une abdominoplastie ?

Le coût dépend de plusieurs facteurs, à savoir le remboursement par la sécurité sociale et les honoraires des médecins, mais aussi du chirurgien, de l’anesthésiste qui dépend aussi du type de l’intervention, l’étendue du champ opératoire, ou bien un autre acte qui est associé, comme pour opérer une hernie ombilicale.

Pour ce qui est de la sécurité sociale, le remboursement ne se fait que dans des bien cas précis, comme l’existence d’un signe clinique comme le tablier abdominale qui perturbe la qualité de vie du patient. Ce ne sont donc pas tous les cas qui sont remboursés.

Pour une mini-abdominoplastie, le coût est d’environ 4 800 euros et 5 800 euros pour une abdominoplastie totale.

Qu’est-ce qui suit une abdominoplastie

C’est un enchaînement d’étapes qui suit l’opération. Durant la première semaine, il y a une légère rougeur et une inflammation de la cicatrice, ensuite une cicatrice rosée les 2 a 3 premiers qui s’estompent petit à petit pour disparaître complètement et donner un tissu de renouvellement qui ressemble plus ou moins a la vôtre peau ; cela peut prendre 1 a 3 ans.

Les points de suture sont retirés 8 jours après et le changement du pansement se fait 4 jours après.

Conclusion

Une abdominoplastie peut réduire un à deux tours de taille, mais il faut tout de même respecter un régime alimentaire et pratiquer une activité sportive pour éviter de regrossir après cette opération et il faudra quelques mois pour voir le résultat définitif.

Il faut savoir qu’une chirurgie réparatrice traite les problèmes liés a la distension de la peau, mais ne résout pas les problèmes liés à l’obésité.

L’abdominoplastie est une chirurgie qui est lourde, il faut discuter avec votre médecin et bien réfléchir avant de prendre cette décision, mais les bénéfices sont là et en valent la peine. On vous conseille de poser toutes vos questions à votre chirurgien.