Le régime paléo est-il fait pour vous ? Réponse d’expert

Vous en avez peut-être entendu parler, le régime paléolithique se répand chez les sportifs et les adeptes d’une alimentation plus saine. C’est aussi un excellent moyen de perdre de la masse graisseuse et d’entretenir sa forme physique ainsi que sa santé. Prêt à vous lancer ? Voici tout de ce que vous devez savoir avant d’entamer un régime paléo.

Régime paléo 2022
Envie de commencer un régime paléo ?

Le régime paléo qu’est-ce que c’est ?

Il n’y a que 10 000 ans que l’agriculture est pratiquée, alors que les homo sapiens existent depuis près de 300 000 ans. Avant de se sédentariser, les humains étaient exclusivement des chasseurs cueilleurs, se nourrissant de produits bruts directement fournis par la nature sauvage.

Aujourd’hui, l’agriculture conventionnelle montre ses travers et ne permet pas toujours d’assurer une alimentation saine, respectueuse de nos besoins. C’est pourquoi, certains veulent adopter de nouvelles habitudes alimentaires et font le choix de revenir à des menus plus proches de ce que mangeaient nos ancêtres avant l’apparition de l’agriculture, d’où le nom de régime paléo ou paléolithique, période de la préhistoire précédent le néolithique, époque de l’avènement de l’agriculture.

Quels aliments peut-on manger ?

Le principe du régime paléo inclut une liste d’aliments autorisés tels que le poisson, les fruits et légumes, les œufs, les viandes maigres et les noix et autres fruits à coques. En revanche, sont interdits, les produits laitiers et les céréales, mais aussi l’alcool, le sucre, le sel ou le café. Comme tous les régimes, il peut sembler contraignant, heureusement de nombreuses recettes paléo sont disponibles en ligne sur des sites généralistes comme sur des sites spécialisés.

Par exemple, le menu paléo du petit déjeuner est bien différent de nos habitudes matinales basées sur l’apport de glucides, il préconise des œufs ou du saumon, ainsi que des bonnes graisses issues d’oléagineux comme des noix ou des amandes. Les quelques glucides possibles doivent être naturels, comme le miel, les fruits, la stévia…

On compare régulièrement le régime paléo au cétogène, dit aussi régime céto ou kéto. Le principe du régime cétogène est de consommer très peu de glucides et beaucoup de graisses saines ainsi que des protéines. Ces trois types d’aliments sont appelées macro aliments et sont régis par des règles quantitatives précises. Le point commun entre ces deux régimes est de privilégier les apports lipidiques aux apports glucidiques, en faisant la part belle aux protéines. Ils sont donc totalement compatibles.

Quels sont les bienfaits du régime paléo ?

Grâce à sa faible teneur en sodium et en calories issues de graisses transformées, il est vu comme un remède préventif aux maladies cardiaques. Sur cet aspect du régime paléo, les avis divergent.

Idéal pour l’entraînement musculaire, le régime paléo est prisé par tous les sportifs. Grâce à ses larges apports en protéines il favorise le développement de la masse musculaire.

Un autre intérêt majeur du régime paléo est la perte de poids. En diminuant drastiquement l’apport de glucides, on force le corps à puiser l’énergie dans les ressources de lipides, ainsi, la masse graisseuse diminue rapidement, surtout lorsque l’on pratique une activité sportive.  On trouve de nombreuses photos avant/après régime paléo qui montrent des personnes en surpoids devenues minces et musclées.

On voit aussi chez les adeptes de ce régime une diminution des problèmes digestifs, une meilleure énergie, notamment le matin et une respiration plus dégagée. Il est important de noter que ces résultats sont plus visibles à long terme. Contrairement à d’autres, il ne faut pas limiter à 1 mois le régime paléo, c’est un mode d’alimentation qui se met en place au quotidien et idéalement pour toute la vie.

Quels sont les dangers du régime paléo?

Un des effets secondaires du régime paléo est d’augmenter la production de TMAO par l’intestin. Ce composé organique est lié à l’augmentation du risque de maladie cardiaque. Les bactéries qui le synthétisent sont favorisées par un apport insuffisant de grains entiers, c’est-à-dire de céréales entières.

En ne mangeant aucun produit laitier, il est aussi risqué de développer des carences en calcium. D’autres carences sont possibles si l’on ne sélectionne pas correctement ses apports en fonction de ses besoins. Vous pouvez compléter vos repas avec des compléments alimentaires, notamment de la vitamine B12 !

Régime paléo végétarien, c’est possible ?

Oui, vous pouvez enlever la viande et le poisson de la liste des aliments du régime paléo. Comme pour les végétariens classiques, il faudra compenser l’apport de protéines par la consommation de haricots, de pois ou de lentilles.

En revanche, il est incompatible avec un régime végan qui interdit tout produit d’origine animale. Les œufs et le miel font en effet partie intégrante du paléo et les enlever produirait trop de carences.

Conclusion

Maintenant que vous connaissez les principes du régime paléo, ses aliments autorisés ou non, à vous de voir s’il correspond à vos envies et à vos besoins. Si vous vous lancez pour perdre du poids, pratiquez une activité sportive régulière.