Vitamine B12 – Vous en consommez assez souvent ?

La vitamine B12, indispensable au bon fonctionnement de notre organisme fait l’objet de préoccupations croissantes avec le développement des régimes végétariens et végans.

En effet, elle se trouve principalement dans des produits d’origine animale. Les carences en vitamine B12 entrainant de graves conséquences, des compléments alimentaires, mieux absorbés par l’intestin sont conseillés pour certaines personnes.

vitamine B12
La vitamine B12 est essentielle pour l’Homme

Portrait de la vitamine B12

Produite par quelques bactéries, cette vitamine est indispensable à la vie animale. Si les vaches ruminent, c’est en partie pour absorber cette vitamine qui n’est pas présente dans les végétaux qu’elles ingèrent. Ce processus, pouvant durer jusqu’à 48 heures, permet le développement des bactéries qui synthétisent la vitamine B12, ensuite absorbée par l’animal.

D’autres herbivores, qui ne ruminent pas, pourvoient à leurs besoins en vitamine B12 par la cæcotrophie, une double digestion. C’est le cas des lapins qui ingèrent leurs excréments pour que puissent en être récupérés tous les nutriments qui n’avaient pas été absorbés lors de la première digestion. C’est au cours de ce second passage que la vitamine B12 est assimilée.

Chez les carnivores ou les omnivores comme l’humain, c’est en ingérant des animaux herbivores que la vitamine B12 est récupérée. On estime à 2,4 µg la dose moyenne de vitamine B12 nécessaire à un adulte. Les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les seniors ont des besoins accrus qu’il est important de prendre en considération.

Aussi appelée cobalamine, la molécule de cette vitamine contient du cobalt. Ce métal utilisé pour de nombreux usages et pour sa couleur bleue intense se retrouve aussi dans les métérorites.

À quoi sert la vitamine B12 ?

Cette vitamine est garante du fonctionnement normal de notre métabolisme énergétique et de notre système immunitaire.

Elle intervient dans plusieurs processus vitaux comme la création et le renouvellement de cellules sanguines telles que les globules rouges. Elle participe aussi à la synthèse de l’ADN, ce qui explique les importants besoins des femmes enceintes. C’est encore elle qui nous aide à dormir lorsqu’elle se transforme en mélatonine, la célèbre hormone du sommeil.

Parmi les nombreux bienfaits de la vitamine B12, on peut citer la prévention des maladies cardiovasculaires, surtout lorsqu’elle est associée aux vitamines B6 et B9. Elle peut aussi traiter certains troubles causés par la maladie d’Alzheimer.

Des carences en vitamine B12 entrainent des dysfonctionnements du métabolisme qui se traduisent par de nombreux symptômes. On constate souvent des formes d’anémie comme l’anémie mégaloblastique qui porte ce nom à cause de la taille des globules rouges qui augmente considérablement.

Quels sont les symptômes d’un manque de vitamine B12 ?

Au niveau neurologique, un taux de vitamine B12 trop bas s’exprime par une irritabilité, des troubles de la mémoire, jusqu’à de la démence et de la dépression. Le corps aussi est affecté, on constate :

  • un essoufflement,
  • des nausée,
  • des fourmillements dans les jambes et des difficultés à marcher,
  • des troubles digestifs.

Chez les fœtus et les nourrissons, un déficit de vitamine B12 pourrait entrainer une atrophie cérébrale, une naissance prématurée ou d’autres anomalies du développement.

Les personnes végétaliennes ainsi que celles vivant dans des pays peu développés ont plus de risques de souffrir d’une carence en vitamine B12. C’est aussi le cas des seniors qui perdent peu à peu leur capacité d’absorption de cette vitamine alors que leurs besoins augmentent. Aujourd’hui, près d’un quart des personnes âgées manque de vitamine B12, hélas, de nombreux diagnostics sont posés trop tard avec la survenue de troubles graves et souvent irréversibles.

Comment prévenir des carences en vitamine B12 ?

La source principale de vitamine B12 est l’alimentation, elle doit en effet être ingérée pour se lier à une protéine dans l’estomac appelée le facteur intrinsèque. Ensuite, elle est absorbée au niveau de l’intestin grêle et stockée dans le foie pour 50% ainsi que dans le cœur et dans la rate.

Les aliments riches en vitamine B12 sont forcément d’origine animale, il s’agit du foie, de la palourde, du poulpe, des huîtres, des sardines ou encore du jaune d’œuf. Les personnes cherchant où trouver de la vitamine B12 en dehors des produits animaux peuvent se tourner vers les compléments alimentaires de synthèse. En plus, dans la majorité des cas, les déficits sont dus à des difficulté d’absorption par l’organisme et les compléments alimentaires à base de vitamine B12 ont un effet immédiat, c’est-à-dire qu’ils sont directement assimilés par le corps.

Ces compléments peuvent être intégrés à vos habitudes alimentaires et sont totalement sans danger puisque l’excès de vitamine B12 n’est pas nocif, cette molécule n’est ni toxique ni cancérigène, même à haute dose. Les autorités de santé donnent comme seuil maximal 1000 µg par jour alors qu’il n’y a aucune raison de dépasser les 5µg.

Pour finir

Rare et précieuse, la vitamine B12 est un tout petit rouage de la mécanique du corps humain que l’on connaît peu. Pourtant, sans cet élément essentiel c’est tout le reste qui s’effondre. Prendre soin de soi et de ses proches c’est aussi faire attention aux plus petits besoins avant qu’ils ne provoquent de gros dégâts.