L’amélioration de la condition physique et la perte de poids ne sont pas les seuls avantages de l’entraînement musculaire. David Wiener, spécialiste de l’entraînement chez Freeletics, révèle 6 autres avantages que tout le monde devrait connaître.

La plupart des gens savent maintenant que l’intégration de la musculation dans leur programme d’entraînement est probablement une bonne idée.

Nous savons que la musculation est un excellent moyen de gérer son poids et de gagner des muscles maigres, ce qui augmente le taux métabolique ou, plus simplement, le nombre de calories que le corps brûle au repos.

Mais l’entraînement musculaire offre en outre une myriade d’avantages. Ils peuvent vous rendre plus fort, améliorer votre posture et même améliorer votre humeur.

Nous nous sommes entretenus avec David Wiener, spécialiste de l’entraînement chez Freeletics, une application de fitness et de coaching basée sur l’intelligence artificielle, qui nous a révélé les 6 avantages de l’entraînement musculaire que tout le monde devrait connaître.

1. L’entraînement musculaire peut vous aider à améliorer votre humeur

Il est prouvé que le sport et notamment l’exercice physique rend le cerveau heureux. Le mouvement déclenche la libération d’hormones de bien-être telles que la dopamine et la sérotonine, qui peuvent améliorer votre humeur, intensifier votre dynamisme et vous rendre plus positif en général.

Cela peut vous inciter à essayer de nouvelles choses, à soulever des poids plus lourds ou à vous dépasser un peu plus.

En outre, des recherches ont montré que le fait de sourire pendant une séance d’entraînement peut, que vous soyez heureux ou non, vous pousser à faire mieux et à soulever des poids plus lourds.

2. L’entraînement musculaire peut corriger une mauvaise posture

Un programme d’entraînement en résistance adapté a la capacité de vous aider à améliorer votre posture et à corriger les déséquilibres musculaires. Une mauvaise posture est souvent le résultat d’un muscle trop tendu et d’un muscle opposé trop faible, ce qui peut entraîner un affaissement et des douleurs comme nous l’avons déjà abordé sur Ateliers-sante-qvt.com. En renforçant le bon muscle (faible) et en étirant le muscle trop tendu, vous pouvez réduire le risque de blessure et vous tenir plus droit.

Les recherches montrent également qu’une mauvaise posture affecte négativement votre capacité à respirer profondément et à remplir vos poumons. Le fait de s’avachir raccourcit les muscles de l’avant du corps et réduit votre capacité à inspirer complètement.

Le fait de se tenir droit peut améliorer de 30 % la capacité d’absorption de l’oxygène. Une bonne posture aide également vos organes internes à bien s’aligner, ce qui entraîne une moindre compression sur votre estomac, vos intestins et votre foie, facilitant ainsi la libre circulation des aliments et des sucs digestifs.

Une posture avachie empêche l’activité normale de votre système gastro-intestinal, ce qui vous rend vulnérable aux troubles digestifs tels que la conspiration et le reflux acide (brûlures d’estomac).

3. L’entraînement musculaire peut améliorer la mobilité et la souplesse

L’entraînement musculaire, la souplesse et la mobilité sont inextricablement liés. La souplesse et la mobilité vous aident à maintenir des techniques d’exercice appropriées qui vous permettent d’atteindre votre amplitude de mouvement maximale et de cibler correctement les groupes musculaires pour développer votre force.

Avec des muscles plus forts, vous pouvez alors effectuer des mouvements plus complexes et développer encore plus de force et d’explosivité.

Pour obtenir des gains maximaux en matière de souplesse et de mobilité, l’entraînement musculaire doit être associé à un échauffement dynamique pour préparer les muscles avant l’entraînement et à un étirement statique pour allonger les muscles après l’entraînement.

Un échauffement et un retour au calme appropriés peuvent également contribuer à prévenir les blessures.

4. L’entraînement musculaire peut vous faire sortir de votre zone de confort

Si l’entraînement musculaire peut se faire par le biais d’exercices de poids corporel uniquement, si vous souhaitez aller plus loin et vous dépasser, soulever des poids peut également être une excellente option.

Les débutants doivent choisir des poids qu’ils peuvent maintenir pendant toute la durée de leur entraînement et passer à des poids plus lourds au fur et à mesure qu’ils deviennent plus forts et plus en forme.

Si vous souhaitez sortir de votre zone de confort et progresser, il est important de connaître vos limites physiques et d’écouter votre corps pour réduire le risque de blessure qui peut entraver votre progression à long terme.

5. L’entraînement musculaire vous aidera à vous concentrer sur la forme

La forme est incroyablement importante, surtout si vous soulevez des poids. Une forme correcte vous permettra d’éviter les blessures et de tirer le meilleur parti de chaque exercice, alors faites bien attention à votre technique lorsque vous vous entraînez.

Si vous n’êtes pas sûr de vous ou si vous essayez un nouveau mouvement, regardez les tutoriels vidéo des exercices avant de les essayer. Vous pouvez également essayer de vous filmer ou d’essayer l’exercice devant un miroir pour vous assurer que votre forme est correcte tout du long.

Enfin, si vous avez l’impression que quelque chose ne va pas, ou si vous ressentez une douleur dans les groupes de muscles que vous ne travaillez pas, arrêtez.

6. La musculation vous oblige à privilégier le repos et la récupération

Lorsque vous soulevez des poids, veillez à vous ménager des périodes de repos et de récupération. Le processus de construction musculaire comprend une surcharge progressive, des dommages musculaires, une réparation et une nouvelle croissance.

Afin de garantir ce cycle, il est conseillé de prendre des jours de repos entre les séances d’entraînement intenses. Cela offre une « fenêtre » dans laquelle le corps peut se reconstituer et construire des muscles encore plus forts.

Nous connaissons tous la sensation désagréable de ces DOMS (delayed onset muscle soreness) si désagréables.

Lorsque nous nous entraînons, nous créons de petites déchirures dans nos muscles, qui se remettent ensuite en place, se développent, grandissent et se renforcent, mais nous devons prévoir un temps de récupération pour que ce processus ait lieu.

Pour réduire la probabilité de DOMS, il est important d’étirer les muscles qui ont été utilisés et de privilégier le repos et la récupération afin d’éviter les blessures.

Categories

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *