Préparer son maté : comment procéder ?

La yerba maté est une tisane produite à partir des feuilles et des rameaux de la plante Ilex paraguariensis. La yerba maté est généralement consommée dans une calebasse et aspiré à travers une paille en métal munie d’un filtre à l’extrémité inférieure pour filtrer les morceaux de feuilles.

La préparation de cette boisson sud-américaine est tout un art. Découvrez avec nous comment préparer son maté grâce aux 7 étapes simples, décrites plus bas dans cet article !

Préparer le maté

Maté bombilla

Les bombillas en métal, en acier inoxydable ou en alpaga, sont le meilleur choix en termes de matériau. Les bombillas en verre, en canne et même en bois ne sont pas recommandées en raison de leur fragilité (car elles sont difficiles à nettoyer et elles sont sujettes à la formation de moisissures).
Il existe deux variétés de base en termes de forme, la différence étant le type de passoire. La forme la plus typique est celle d’une cuillère couverte ou d’une ampoule plate avec des petits trous. Pour boire un maté sans tige, c’est le choix idéal car il filtre la majorité de la yerba. L’inconvénient est qu’elle peut se boucher et qu’elle n’est pas la plus simple à nettoyer.
La deuxième sorte de bombilla ressemble à une paille en métal avec un ressort flexible attaché au fond. Le ressort sert de passoire et peut être retiré pour faciliter le nettoyage.

Comment préparer un maté ? 6 étapes

Le maté est une boisson flexible qui peut être préparée de différentes manières, en fonction du type de yerba maté et du liquide utilisé. Cette boisson devrait faire partie de vos habitudes alimentaires. La yerba se présente sous de nombreuses formes différentes, à savoir :

  • avec ou sans tiges ;
  • finement écrasée ou grossièrement hachée ;
  • aromatisée ;
  • sucrée et combinée avec d’autres herbes.

La méthode la plus courante et traditionnelle de préparation du maté consiste à le faire simplement bouillir dans de l’eau bouillante. Voici comment préparer la yerba maté :

  • remplissez la gourde de yerba à 2/3 ou 3/4 de sa hauteur et inclinez-la à un angle de 45 degrés : si vous utilisez de la yerba maté sans tiges, couvrez le haut de la calebasse avec un chiffon et secouez-la de haut en bas pour éliminer toutes les petites particules de yerba avant de l’incliner (angle de 45 degrés) ;
  • versez de l’eau tiède sur la moitié inférieure de l’inclinaison de la yerba, aussi près que possible de la paroi de la calebasse : vu d’en haut, le matelas semble être à moitié rempli d’eau et à moitié sec. Attendez que la yerba absorbe l’eau (1 minute) ;
  • répétez avec de l’eau chaude : refaites la procédure avec de l’eau chaude – environ 80 degrés Celsius / 176 degrés Fahrenheit ou moins. Il est déconseillé d’utiliser de l’eau à une température supérieure, car elle pourrait brûler la yerba et altérer sa saveur et ses performances ;
  • placez la bombilla sur le même côté inférieur de la yerba (en couvrant le haut avec votre pouce) : en creusant et en poussant jusqu’à atteindre le fond de la gourde ;
  • pressez la yerba avec la bombilla pour créer deux niveaux distincts : l’un plus haut et sec, l’autre plus bas et humide ;
  • ajoutez de l’eau chaude sur le côté inférieur : versez de l’eau chaude sur le côté inférieur de la yerba en pente, en visant aussi près que possible de la bombilla pour éviter de mouiller la moitié supérieure (et sèche) de la yerba en pente ;
  • votre maté est prêt : il suffit de le boire avec la bombilla et de répéter les étapes 6 et 7 si nécessaire.

Maté : trouver le meilleur du maté sur internet

Pour déguster son maté, il faut d’abord faire preuve de patience et suivre ces étapes une à une, si l’on souhaite obtenir l’infusion la plus parfaite qui soit. Cela ne concerne d’ailleurs pas que le goût, puisque le yerba maté possède de nombreuses vertus, dont certaines ne se révèlent que quand on a l’a préparé de la bonne manière.

Pour cela il est important d’avoir à sa disposition tout le matériel nécessaire, en particulier de choisir une calebasse et une bombilla, qui sont les éléments sans lesquels on ne dégustera pas le yerba maté de façon satisfaisante. Puis il est important de choisir la qualité de son maté et, si l’on ne s’y connaît pas suffisamment, il est conseillé de se tourner vers les sites internet dans lesquels on prend le soin de les décrire une à une.

L’étape suivante est la préparation de son infusion, puisqu’il n’est pas question de mâcher son maté comme on le faisait autrefois en Amérique Latine. Il existe des communautés d’amateurs de maté en ligne, en faire partie permet de connaître les meilleurs plans et d’échanger avec ceux qui recherchent dans cette boisson des vertus qu’elles ne trouvent dans aucune autre.

Le maté est-elle bénéfique pour la santé ?

Le thé maté est populaire en raison de ses nombreuses allégations de santé. Il contient des nutriments dont les propriétés anti-inflammatoires et stimulantes ont été démontrées. C’est d’ailleurs pour cela qu’il favorise le bien-être des étudiants lorsque ces derniers ont des examens.

Voici quelques-uns des principaux antioxydants et nutriments présents dans la yerba mate :

  • saponines ;
  • polyphénols;
  • xanthines.

On dit également que le maté Yerba possède les propriétés suivantes :

  • améliore les performances athlétiques ;
  • protège contre les maladies courantes ;
  • stimule le système immunitaire ;
  • réduit vos chances de contracter une maladie cardiaque.

En conclusion sur le maté et sa préparation

Les personnes en bonne santé qui consomment régulièrement de la yerba mate ne risquent pas d’en souffrir. Cependant, certaines recherches suggèrent que les personnes qui consomment de grandes quantités de yerba mate sur une longue période peuvent présenter un risque élevé de cancers de la bouche, de la gorge et des poumons.