Quels sont les bienfaits de la crème de bave d’escargot ?

Le bain d’escargots est un véritable savoir-faire plurimillénaire. La Grèce ancienne a très vite découvert ses avantages, et à l’heure actuelle, il est reconnu comme étant un remède performant aux multiples bienfaits. En effet, de multiples effets bénéfiques médicinaux et esthétiques lui sont assignés aujourd’hui, qu’en est-il de la crème à base de bave d’escargot ?

creme de bave d'escargot

La bave d’escargot : quels sont ses différents bienfaits ?

Lorsqu’on l’examine au microscope, la coquille d’escargot révèle des propriétés esthétiques étonnantes. Nous avons dressé une liste des éléments qui peuvent vous aider à améliorer votre santé au jour le jour et à résoudre vos troubles de la peau à long terme, dont :

  • L’acide glycolique ;
  • Les vitamines A et C ;
  • L’allantoïne ;
  • Le collagène ;
  • L’élastine.

L’impact hydrique et alimentaire du bain d’escargot

La peau est formée à environ 80 % par des protéines d’élastine et des fibres de collagène. Ces protéines sont normalement contenues dans les bains d’escargot et sont responsables de la flexibilité et de la souplesse de la peau.

Elles assurent la reconstitution des fibres et en particulier, l’élimination à long terme des rides et des vergetures dans le contexte du vieillissement de la peau. En bref, ils contribuent à la création d’une nouvelle peau.

L’impact régénérant de la bave d’escargot

La protéine la plus abondante dans le bain d’escargot, l’hémocyanine et les sérines protéases vont opérer sur le processus de vieillissement en mettant en marche la ventilation et la régénération des cellules de la peau, tout comme la hélicase ARN.

Cette dernière est une enzyme spécifique de processus cellulaire essentiel comme la restauration de l’ADN. La seconde protéine RIF1, liée aux télomères contribue à la permanence cellulaire et participe au phénomène de vieillissement des cellules ainsi qu’à la défense de l’ADN abîmé.

L’impact cicatrisant de la bave d’escargot

La protéine actine, la seconde plus abondante dans la glaire d’escargot, ainsi que la molécule allantone, participent à la scarification des plaies et aident à la reconstruction des tissue. L’ensemble des protéines trouvées dans le mucus contribue à scarifier le tissu dermique en profondeur et à favoriser la réparation des différents tissus.

L’impact antioxydant

Les produits oxygénés, tels que la vitamine D (vitamine D3, D4, ergostérol) et les sérines protéases participent au renouvellement de la peau en limitant l’impact des rayons radicaux libres. Un éclat obtenu par la coupure d’une molécule et comportant un électron libre qui n’est pas visible, ce qui lui donne une grande rétivité sur le plan chimique. Il s’agit donc d’une molécule peu stable et fortement réactive avec son environnement.

Comment utiliser la crème à base de bave d’escargot ?

La Crème peut être utilisée pour l’ensemble du corps ainsi que pour le visage. Il est également envisageable de la mettre dans ses propres cheveux. À titre d’exemple, dans le cas d’un cuir chevelu malade, il est conseillé de mixer une dose de sérum à base d’eau de bain d’escargot dans sa lessive et de faire un massage de sa crémaillère.

Dans le cas de pathologies situées, déposez le sérum sur un coton-tige, dessinez une raie dans votre chevelure et continuez à appliquer. La bave d’escargot est assez simple à obtenir, notamment en pharmacie ou sur Internet. Les prix varient, mais restent raisonnables, allant de 15 à 50 euros pour un pot de crème.

Si vous souhaitez utiliser des produits adaptés aux animaux, il est nécessaire de bien cibler votre choix parmi la gamme de soins à base de bave d’escargot. La préférence doit être donnée aux crèmes bio, tandis que les modes d’extraction de la bave sont en cours de vérification.